Suspension des travaux de construction sur la plage Lota, Béjaia

0
Plage Lota, Béjaia
Plage Lota, Béjaia

LOTA (Tamurt) – Une bataille de gagnée pour les opposants aux projets de constructions sur les plages du littoral Est de Bgayet (voir nos précédents articles), en effet, cette semaine l’APW de Bejaia a ordonné la suspension des travaux de constructions déjà entamés au niveau de la plage du village Lota de la commune de Souk El Tenine. La mobilisation était forte et les citoyens n’ont pas reculé face aux pressions et menaces, aussi la pétition mise en ligne et signée par pratiquement 4200 personnes a sans doute fait peur surtout avec l’approche des échéances électorales.

C’est ainsi que nous apprenons de sources sûres que l’ex agent de sécurité AMOKRANE El Khier qui était en relations douteuses avec l’ex wali de Bejaia Hammou Ahmed Touhami plus connu sous le nom de Hammou 10 %, a été officiellement notifié par l’assemblée populaire de la wilaya de Bejaia de la décision de suspension des travaux qu’il a entamé.

Pour rappel, les instigateurs de ce projet n’ont pas hésité à déboiser la pinède ou allait ce construire le futur hôtel, des baraquements en guise de base de vie sont en place et le bétonnage a commencé.

On rappelle aussi la loi 02-02 de l’Etat Algérien du 5 février 2002 relative à la protection et à la valorisation du littoral qui stipule qu’il est interdit de porter atteinte à l’état naturel du littoral qui doit être protégé, utilisé et mis en valeur en fonction de sa vocation. L’occupation et l’utilisation des sols littoraux doivent préserver les espaces terrestres et marins nécessaires au maintien des équilibres naturels et surtout que la distance minimale à toute construction est de trois cents (300) mètres de la mer.

Pour les citoyens le combat continue, une bataille de gagnée mais pas la guerre, il reste l’annulation du permis de construire et la remise en l’état de cette plage.

Amazigh K