Tamazight ne sera pas enseignée dans 20 wilayas

42

ALGERIE ( Tamurt ) –  A quelques jours de la rentrée scolaire de l’année 2015-2016, aucune décision n’a été prise par le ministère de l’éducation nationale algérien concernant l’enseignement de la langue Tamazight.

Les 20 directions de wilaya concernées soit disant par l’enseignement de Tamazight n’ont reçu, pour le moment, aucune directive de leurs responsables.

De ce fait, l’annonce par la ministre algérienne de l’enseignement de la langue de Massinissa au moins au niveau de 20 wilayas sur les 48 que compte l’Algérie, n’est qu’un autre leurre et un mépris envers cette langue ancestrale.

Si vraiment la volonté du pouvoir algérien est de généraliser l’enseignement de Tamazight, pourquoi aucun dispositif n’a été pris à moins d’un mois de la rentrée scolaire ?

Selon certains fonctionnaires administratifs de la direction de l’éducation de Tizi-Ouzou, en dehors de la Kabylie et de la région des Chaouis, aucune autre wilaya ne veut de Tamazight dans ses écoles. Même des parents d’élèves de régions arabophones refusent catégoriquement de voir leurs enfants apprendre la langue Tamazight. «  J’accepte que mes enfants apprennent toutes les langues de monde sauf deux : Tamazight et l’hébreu », nous a confié un père arabophone. Une phrase qui résume tout.

Pour rappel, au début des années 2000, l’ambassadeur Palestinien à Alger avait même saisi officiellement le directeur de l’éducation de Tizi-Ouzou afin de dispenser une ressortissante palestinienne de la langue Tamazight pour des raisons….religieuses !

Lounès B.