Tamurt et l’internationalisation de la cause kabyle et amazigh

22

KABYLIE (Tamurt) – Votre journal Tamurt est le premier organe de presse kabyle à parler avec courage et sans tabou du financement et de la création par l’Algérie de la milice du Polisario. Nos journalistes, et depuis 2012, ont insisté sur le fait que le sud du Maroc et marocain et que les habitants de cette région ne réclament pas leur indépendance comme veulent le faire croire les autorités algériennes.

Votre journal a révélé aussi que l’Algérie dépense des fortunes depuis 1976 pour une cause perdue d’avance du moment que la plupart des 80 000 habitants sahraouis se démarquaient du Polisario et du projet satanique des usurpateurs du pouvoir algérien depuis 1962 à savoir Ben Bella, Boumediene et consorts qui voulaient à tout prix faire intégrer toute l’Afrique du Nord dans le giron du panarabisme, quitte à éliminer ceux qui s’y opposaient à savoir le Roi du Maroc, Mohammed V et le président Bourguiba, afin de plaire au zaim égyptien Gamal Abdel Nasser.

En 2013, un de nos journalistes d’investigation a révélé deux informations importantes sur les relations qu’entretient l’Algérie avec le Polisario qui ont fait réagir les instances internationales. La première était le détournement par les militaires algériens des aides alimentaires et médicales de la communauté internationale destinées aux réfugiés sahraouis, pris en otage, par Alger, dans les camps de Tindouf. La deuxième, qui a aussi éclairé l’opinion kabyle sur cette question, est le fait d’interdiction des militaires algériens aux réfugiés sahraouis de s’exprimer en tamazight et leur imposer de parler la langue arabe.

Votre journal « Tamurt » a joué aussi un rôle prépondérant pour inciter les autorités marocaines à réagir à la politique algérienne que défend le Polisario à l’ONU et opter pour le principe de la réciprocité. En d’autres termes, défendre aussi la cause kabyle à l’ONU. Une cause légitime contrairement à celle du Polisario du fait que le nombre de Kabyles soit de 10 millions, du fait qu’ils sont autochtones, homogènes, etc. ils se sont soulevés périodiquement pour dénoncer le pouvoir central algérien et  revendiquer leurs droits à la vie en tant que Peuple.

Les articles de Tamurt ont été alors largement repris par les médias marocains et kurdes, etc. Ils ont surtout présenté le vrai visage de nos frères Marocains aux Kabyles alors que le régime algérien n’a pas cessé de les diaboliser et de les défigurer depuis 1962.

Lounès B