Tassaft sera au rendez-vous : Mustapha Bacha, 24 ans déjà

0
Mustapha Bacha
Mustapha Bacha

HOMMAGE (Tamurt) – Vingt quatre ans se sont déjà écoulées depuis que le grand militant de la cause amazighe, qui a été également l’un des 24 détenus du printemps berbère (Tafsut imazighen), Mustapha Bacha, nous a quittés suite à un arrêt cardiaque.

Mustapha Bacha est en effet décédé le 4 août 1994 au moment où le combat pour la démocratie et contre le pouvoir algérien et contre l’intégrisme avait le plus besoin de lui. Mustapha Bacha, qui était l’un des militants de la démocratie les plus actifs, a milité depuis les années quatre-vingt dans la mouvance berbériste mais aussi dans le camp démocratique.

Après l’avènement du multipartisme en Algérie, Mustapha Bacha n’a pas hésité à rejoindre les militants qui était organisés autour du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie authentique). Il en fût d’ailleurs l’un des membres fondateurs. Toujours dans le sillage de son combat, il a été l’initiateur principal de la création du syndicat UDT (L’Union Démocratique des Travailleurs) qui ne lui survivra d’ailleurs pas.

Fidèle à la tradition et à sa mémoire, les membres de la famille de Mustapha Bacha et les animateurs de la Fondation éponyme ont lancé, ce lundi, un appel à tous les anciens compagnons de combat et amis de Mustapha Bacha mais aussi à l’ensemble des kabyles qui partagent les mêmes valeurs que celles pour lesquelles s’est battues Mustapha Bacha d’aller massivement le 4 août prochain au village de Tassaft Ouguemoun, près d’Ath Yanni pour prendre part au programme commémoratif du 24 ème anniversaire de la disparition de l’ « ami de la Révolution », comme le qualifie Matoub Lounès dans l’une des chansons que ce dernier lui a dédié spécialement après son décès.

Tahar Khellaf