Tawaghit en direct

84

Contribution de Cafaε  (Tamurt) – Il a finalement lui-même applaudi, oui je l’ai vu de mes propres yeux, ce n’était pas un photo-montage, il a applaudi, Idir a bien applaudit Sellal lors d’une réception de l’office National des Droits d’auteurs Alger.  Il lui a même serré la main, sourire jusqu’aux oreilles, il était bien là, au premier rang en face du chef,  un chef menteur, voleur et même assassin. Ils ont tous applaudi, oui mais, on s’en fout du reste du monde,  les autres on les connait, ils sont tous des commerçants de l’art, ce que lui-même disait d’un autre qui a applaudi avant lui. Ils ont peur pour leurs boutiques, ils ont peur des voleurs, ils sont alors venus  demander l’aide d’un voleur.

On l’a cru aussi libre comme dans ces chansons,  on l’a cru indépendant comme un artiste, un vrai, mais il est comme tout le monde, un poète qui vit de l’inspiration du monde  mais lui-même n’inspire pas le monde. Et entre deux inspirations il devient commerçant pour vendre son inspiration de la veille. Ils se trompent tous du public, ils auraient dû garder leurs inspirations pour eux, ils n’auraient pas dû les partager hypocritement avec des gens qui les croient sincères et vrais.

Mon cher, votre public vous a placé très haut parce qu’il a besoin de regarder en haut.  Il ne voyait que vous, parce qu’en haut il a mis ce qui lui est le plus cher, sa «  Liberté », il vous a mis à coté d’elle parce que vous l’avez chantée, vous l’avez chérie mais vous l’avez trahie.

La liberté a un peu de votre visage, mais maintenant c’est celui de sa trahison que vous incarnerez. Pourquoi ? Avez-vous besoin d’un Voleur  pour vous protéger du vol ? N’est t il pas votre public qui a fait de vous ce que vous êtes ? En plus mon cher, vous comprenez bien l’Arabe, vous avez bien compris ce que vous avez applaudi ? Je vous traduis si ce n’est pas le cas.

Votre chef vous disait que la presse et les artistes seront dorénavant libres, oui libres à condition qu’ils ne nous fâchent pas, ils doivent respecter les lois que nous leurs imposons. Ils doivent  rendre des comptes à leur pays. Oui mais, ces chefs quand ils prononcent le nom de leurs pays ils parlent souvent d’eux-mêmes,  vous le savez très bien, vous l’avez même déjà  chanté.  Donc monsieur l’artiste.  Vous pouvez choisir dorénavant la couleur de votre chapeau à condition qu’il  soit  Noir.

Appelle t- on  voleur celui qui vole un livre pour le lire   ou celui qui vole une imprimerie pour se faire des sous ?

Appelle t – on un voleur pour nous protéger d’un vol ?

Cafaε