Tebboune veut inclure les partis kabyles dans son faux dialogue

11
Abdelmadjid Tebboune
Abdelmadjid Tebboune

ALGERIE (TAMURT) – A défaut d’une élection démocratique, le chef de l’Etat algérien, en quête d’un minimum de crédibilité car désigné par une caste de généraux, fait appel à un dialogue avec la classe politique.

En 1999, Abdelaziz Bouteflika avait inventé la concorde civile pour crédibiliser son élection. Le RCD avait couru pour faire admettre Bouteflika voire estimé en Kabylie. En 2020, Tebboune appelle à un dialogue et il veut à tout prix impliquer au moins une petite partie de la Kabylie. Ainsi, le FFS, d’Ali Laskri est le premier à proposer ses services à Tebboune, tandis que le RCD semble tergiverser. Son président, très contesté par la base militante, et même par Said Sadi, a conditionné sa participation au dialogue et à la « transparence ». Le premier responsable du RCD a pris le soin de critiquer sévèrement Tebboune pour éviter la foudre de ses militants.

Ainsi, le chef d’Etat algérien, Tebboune, qui a obtenu zéro vote en Kabylie, comme en 1999 d’ailleurs pour Bouteflika, compte sur le FFS et le RCD pour se racheter en Kabylie. Accepter de dialoguer avec le président algérien, Tebboune, que la Kabylie avait rejeté est une trahison envers le peuple kabyle. Ce qui est frappant aussi, c’est le refus obstiné du FFS et du RCD de retirer leurs députés du parlement sans avancer la moindre raison.

Ces deux partis kabyles, tire leur crédibilité de leurs bases militantes. Ces derniers n’ignorent pas que leurs responsables sont en connivence avec le pouvoir et les décideurs. Si le FFS et le RCD participent dans les jours à venir à ce dialogue, les Kabyles qui militent pour eux prendront certainement la décision qui s’imposera d’elle-même.

Nadir S

11 COMMENTAIRES

  1. ce tebboun n’est president est ne sera jamais president de la Kabylie et des Kabyles.

    Il n’est pas de Chez nous ,on parle meme pas la meme langue et il se laisse utiliser comme marionette .donc tout le monde comprent.
    Dites-vous bien une chose :
    est ce que on a besoin d’un tebboun pour nous gouverner ,reponse est Non.
    on a des millions qui sont plus integres et plus intelligents que tebboun.
    est ce que on a besoin de l’armee´Algerienne pour nous proteger ?

    repons est non .
    les generaux algeriens sont occupes a proteger leurs biens ,

    on Saura creer une Armee Kabyle sans la racaille pourris Algerienne.

    cher frer kabyles ,essayons de leguer un pays propre a nos enfants .

    on a besoin de personne on a tout .
    ar tufat

  2. Il faudrait une élection en Kabylie une liste RCD et FFS contre une autre URK et MAK , on verrait alors qui est quoi , enfin les bureaux de vote se rempliraient ! mais l’arbitre étatique malin ,disqualifie la seule vraie voie que veulent les Kabyles sous des prétextes fallacieux pour ne laisser d’autre choix aux Kabyles que l’arabisation express avec le FLN RND ou un peu plus lente avec FFS RCD . Blanc bonnet ou bonnet blanc , hadj moussa ou moussa l’hadj !

  3. Un parti politique fait pour gouverné or que le ffs et le rcd pas le cas, le premier créer 1963 et le deuxiem 1989 depuis, ils n´ont pas été aller au dela des maires ou de députés toujour minoritaire dans cette supposé assemblé inventé par Rabah bitat(parti unique a3fln)!

  4. Le ffs et le rcd doivent être dissout à jamais ,ce sont plus des partis kds qu’autre chose.
    Il faudrait qu’ils tirent leur révérence car ils sont trop démasqués par leur opposition de façade
    flagrante.Ils nuisent plus à la Kabylie que les autres partis arabophones.

  5. @aitberbere, C’est des contingents qui viennent d’ailleurs. Le régime pour diluer la difference de peuples veut recourir au moule « hirak » qui arabiser dans la rue pour soutenir les clowns au palais.

  6. La Kabylie est rebelle mais elle a un maillon faible : les partis ffs et rcd par l’intermédiaire desquels le pouvoir arrive toujours à ses fins. Pour normaliser la Kabylie le pouvoir sou-traite cette question à ses relais et aux partis prétendument de l’opposition. Le malheur c’est que cela peut marcher car cela a déjà fonctionné ainsi par le passé. Dans le passé, il a suffi au pouvoir de prévoir un quota de députés pour le ffs et le rcd pour que ces 2 partis arrivent à convaincre une partie des Kabyles de reconnaître la légitimité du pouvoir.
    Les dirigeants du rcd et du ffs n’ont pas d’autre occupation que de travailler pour la normalisation de la Kabylie. Ce n’est pas le cas des militants qui ont des familles à nourrir avec leurs bras et leur sueur, le militantisme est fait en plus des soucis de la vie quotidienne dont sont libérés les dirigeants de ces partis. Le combat est inégal sauf si la détermination et le désespoir ouvre les yeux aux militants…

  7. Je trouve que c’est une bonne chose, de « 1 » pour l’Algérie et de « 2 » pour la région de la Kabylie, chouette idée.

  8. Le régime issu du coup d’Etat a nécessité d’enroller des figures Kabyles pour donner un certain semblant d’unité sous l’arabité, le tout au nom de l’islam. ces vendeurs fumée faute de projet ils reproduisent la meme chimère arabe retapée. Ils veulent une démocratie militaire imbibée d’islamisme, croyant que plus l’on met dans son identité plus serait forte la oumma. Le parloir arabe s’étant dissipé avec son contenu, pas comme le suggère la presse-citron du régime, mais tombé en verticale par inconsistance. Le « hirak » est le symptom du syndrome de Stockholm, dès son nom on est frappé par cette hantise de soi, l’Arache qui avaient été un symbole local effectif pacifique et solide est mis de coté pour ne pas déranger les plus algériens dont ces kds sont les exécutants. Paradoxalement, l’Egypte qui leur a offert l’hymne national préfère le gas Israelien l’Arabie Saudite qu’il invitent pour construire des mosquées en Kabylie leur préfère le Maroc. Plus ils arabisent l’Algérie plus les vrais arabes les fuient, mais il y a une certitude qu’ils ont: l’ apartheid contre l’identité ancestrale est l’unique alternative sérieuse.

  9. Azul . Bonjour . Si le contenu de votre article s’avère vérifié et crédible , je crois que les Kabyles n’ont plus le sens de l’Honneur et de la Dignité avec tout ce qui s’est passé depuis 1999 . la concorde civile s’est faite sur le dos de la Kabylie , une politique d’abandon d’ investissement économique , social , scientifique , technologique , construction de mosquées à outrance afin de développer et propager l’idéologie wahhabite , etc , etc , le constat n’est pas exhaustif ; et voila que les mêmes politicards de corrompus veulent remettre encore un scénario identique , c’est que que les Kabyles sont devenus des citoyens banals , asservis d’esprit et de conscience comme la majorité des Algériens .

  10. URK et MAK
    ou le national socialisme
    ç est drôle l histoire se refait d elle même
    sommes nous condamné à vive dans l’extrémisme de tous bord?
    sommes nousa peut être juste mauvais et même très mauvais
    au point que la certitude frise avec
    le ridicule
    une chose est sûre le néo colonialisme
    est bien la
    alors aux armes compagnons
    les gueux sont de retour

  11. Élu à la majorité dès le premier tour après un vote historique sans électeur, et adoubé par les puissants chefs d’états occidentaux, qui les ont mis au pouvoir et qui les assurent encore une fois de leur soutien indéfectible. Tebboune va-t-il enfin prendre le taureau par les cornes, s’attaquer à la corruption endémique qui gangrène son pays, mettre fin à l’incidieux système de passe-droit, éradiquer l’islamisme, faire des réformes économiques, libérer les algeriens du pouvoir dictatorial ultra-bureaucratique, militaro-mafieux et islamo-fasciste, et enfin développer tous les secteurs sinistrés de l’économie ? Ou n’est-il là que pour couvrir les agissements répréhensibles de ses maîtres ? Tebboune incarne à lui-seul la reconduction d’un système obsolète, pourri et corrompu, et malheureusement sa pérennité.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici