Teboune ordonne la généralisation de la langue arabe dans les administrations

30
TEBOUNE

ALGÉRIE (Tamurt) – La décision de ne plus utiliser la langue Française dans le secteur des postes et télécommunication n’est pas singulière à ce secteur.  Elle rentre plutôt dans un programme de la généralisations de la langue arabe à titre définitif dans toutes les institutions et administrations algériennes.

Une façon pour le régime raciste d’Alger pas seulement d’effacer la langue Française mais aussi de ne donner aucune chance à la langue Tamazight d’émerger. En effet, le chef du gouvernement, aujourd’hui, a ordonné à « tous les cadres de la nation de ne plus utiliser la langue Française et de privilégier au maximum la langue Arabe ». Cette décision démontre que le pouvoir a opté pour la politique de l’arabisation globale. Teboune, qui est un adepte de Boumediènne n’a fait aucune référence à la langue Tamazight, comme si elle n’existe pas, pourtant elle est officielle sur la constitution du même régime qu’il représente.

La réapparition de cette vielle politique coloniale s’explique par la montée spectaculaire de l’esprit de l’Amazighité en Afrique du nord, surtout après la révolte du peuple de l’Azawad, Mozabite, Rifians, Libyens et même les Amazighs de Tunisie qui, tous, se revendiquent Amazighs et rejettent la langue arabe. La dominance des indépendantistes kabyles fait peur au régime Algérien. Que faire devant ce régime qui veut effacer toute trace de l’Amazighité ? Il ne reste, bien évidemment, que l’indépendance.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici