Le téléphone mobile interdit au consulat français!

10
consulat francais

ALGÉRIE (Tamurt) – Au niveau du consulat général de France en Algérie, on n’arrête pas d’innover dans le seul but de dissuader les algériens de formuler des demandes de visa. Alors que tout le monde pensait, qu’avec l’introduction des nouvelles technologies dans le traitement des dossiers, cela s’arrangerait, d’autant plus que les demandeurs sont convoqués à des dates et heures précises, ce n’est, hélas, pas le cas.

Bien que l’heure du rendez-vous soit fixée à 8 heures, pour un nombre bien déterminé de demandeurs, dès six heures du matin, la chaîne commence à se constituer. Après avoir joué des coudes, les postulants au visa sont arrêtés à l’entrée où on leur demandera de laisser leurs téléphones mobiles à l’extérieur. Oui, les laisser à l’extérieur et non pas se limiter à les éteindre seulement. Bizarre !

Pour ceux qui sont véhiculés, ils peuvent retourner à la voiture et les y déposer. Mais la situation est tout autre pour ceux qui ne le sont pas. Et ils sont nombreux dans cette situation. Pour la majorité, ils y vont par bus, de Tizi-Ouzou ou Bougie, tôt le matin pour arriver à l’heure du rendez-vous. C’est ainsi que ces derniers se retrouvent dans une situation des plus compliquées.

Et pourtant, le policier en faction donnera la solution sur le champ. Il orientera, illico, les pauvres demandeurs de visa vers le kiosque d’en face qui fait office de magasin de dépôt en contrepartie du versement de la somme de 50 dinars par portable déposé. C’est tout le monde qui saute sur toutes les occasions pour se faire de l’argent avec la bénédiction des policiers algériens et des services…consulaires français.

Amaynut