Témoignage d’un abonné d’Algérie Telecom: Pas de changement de mot de passe

1

Comment cela est-il possible ?
Après plusieurs rapports adressés par un client à la direction d’Algérie Telecom pour se faire rétablir dans son droit en demandant toujours la réparation de sa ligne, un client d’Algérie Telekom se présente auprès des services compétents pour demander un changement de mot de passe. Aussitôt, il se trouve confronté à un rapport de force, à un manque de respect et échappe à une agression physique.

Un client, qui n’arrêtait pas de signaler l’état de sa connexion insupportable, est attaqué par un agent sensé être payé pour servir le client.
Donc un abonné des services d’Algérie TELECOM qui reste sans connexion depuis le 08/10/2014 et qui appelait les services respectifs, a bénéficié d’un manque de respect par un agent à qui il a demandé le changement de son mot passe et la vérification de son modem.

Ce malheureux client se tuait à expliquer au directeur de cette agence d’Ain El Hammam la situation. Un peu plus loin, l’agent qui devait vérifier le modem lance au client : toi tu viens chaque fois réclamer et demander des changements ! Pour qui tu prends-tu ? Tu es fou !
Le client lui confirme qu’il est un client qui paie régulièrement son abonnement. L’agent de L’ACTEL (Agence d’Algérie Telecom), agacé par cette vérité, se leva, sorta de derrière son bureau et menaça le client en lui disant nek akwazaagh , nek akfalqagh, (je vais te réduire en morceaux) et confia la tâche à un autre agent pour prendre en charge le changement du mot de passe.

Et quand le client allait sortir le même agent lui bloqua la porte et le bouscula. Les agents de sécurité de cette agence interviennent, le client se voit insulter par cet agent qui lui criait, nek akfalqagh, nak akwazaagh.

La veille (le dimanche) deux agents du service technique se présentèrent pour chercher l’origine de la panne. Après plusieurs vérifications et tentatives pour réhabilité la connexion, ils demandèrent au client son mot de passe pour leur permettre de vérifier au niveau de leur central l’état de la ligne.
Quelques heures après, ils appellent l’abonné pour lui confirmer que le problème réside à son niveau. Son ordinateur serait infecté par un virus. Le client leur confirme qu’il s’est connecté à ce même ordinateur avec une clé mobilis.

L’interlocuteur qui entretenait le client par téléphonique lui assure que des agents viendront le lendemain prendre en charge cette situation.
Les agents ne viennent pas. Le client se rend de nouveau au guichet des services d’Algérie Telecom pour vérifier son modem et faire le changement de mot de passe et se voit accueilli avec un manque de respect et des menaces.

En ce même après-midi a 15h15, deux agents l’informent que le mot de passe n’est pas changé alors qu’au niveau de l’ACTEL on confirme le changement du mot de passe. Apres vérification, l’agent fait une connexion avec l’ancien mot de passe.
Un rétablissement de la connexion qu’il réussi sur les lieux, pourquoi donc avoir attendu autant de jours pour réparer ?

Quand le citoyen aura t- il la paix dans l’âme et vivra sans inquiétude et peur qui sanctionnent ces droits?
Quand le citoyen sentira t-il sa citoyenneté ?