Tentative de récupération de la « journée robe Kabyle à Paris »

9

PARIS (Tamurt) – Dans l’ensemble l’évènement  “robe et burnous Kabyles à Paris” du 08 mai 2016 s’est déroulé dans la bonne humeur, la convivialité et la joie d’après les nombreux témoignages et photos postés sur les réseaux sociaux. Mais dans les coulisses il s’est passé de nombreux évènements et faits qui  ont altéré, à des moments, cette grandiose fête.

En effet, lors du rassemblement au Trocadéro, madame N. A qui a demandé en Kabyle à un groupe de femmes de lui laisser le passage. L’une d’elle lui a demandé de parler en arabe mais madame N A a refusé.  Elle l’ a alors giflée et a traité de sales ignorants les Kabyles qui ne parlent pas l’arabe. Puis il s’en est suivi une bagarre entre les deux femmes qui s’est vite propagée aux deux groupes de femmes Kabyles et arabes Algériennes.

De nombreux observateurs ont aussi remarqué la présence de non Kabyles venus perturber l’événement en déployant  les drapeaux de l’Algérie pour faire de la récupération de l’évènement. On devine facilement que le pouvoir Algérien a envoyé ses chiens, ses Kabyles de service et tous ces indicateurs pour donner un caractère Algérien à un évènement exclusivement Kabyle, car il a horreur et il ne supporte pas que ni la Kabylie ni sa culture et encore moins sa langue  soient à l’honneur.

D’après certaines personnes, l’affiche publicitaire peut porter la suspicion sur l’évènement à cause de l’anonymat des organisateurs hormis le parrainage de Massa Bouchafa dont la photo et celle de la présidente de l’association Franco Kabyle de Champigny  ont été portées sur celle ci . Pour éviter a l’avenir  toutes ces tentatives de récupération, ainsi que le doute entre Kabyles, Il serait utile que tout événement concernant la Kabylie soit parrainé par  les instances dirigeantes ou représentatives officielles du peuple Kabyle qui sont  le GPK ou le MAK. Ceci ne diminue en rien la liberté des créateurs et des acteurs de la culture kabyle, bien au contraire ceci  les honorera et  renforcera la kabylité de leurs actions,

Car malgré la bonne volonté et la sincérité de nos  organisateurs, le pouvoir colonisateur arabe Algérien, par sa nature machiavélique, a toutes les capacités de détourner les faits dans le seul but de donner le caractère arabe Algérien à une manifestation culturelle kabyle.

Kader DAHDAH.