Tifsutin Tiqvayliyin n 1980-2001 commémorées à Marseille

0

MARSEILLE (Tamurt) – Le samedi 21 avril de 15h à 18h, par un temps ensoleillé  plus de  250 citoyens de la cité phocéenne se sont rassemblés  sur  le  vieux port de Marseille. Malgré le beau temps qui incitait les citadins à aller   plutôt  à la plage ou en la randonnée, les Franco Kabyle ont préféré marqué leur présence pour honoré la mémoire des martyres de la cause Kabyle.

Des drapeaux Kabyles et Français, des caricatures de Ainouche et de Dilem  ont été déployés sur la tribune par les responsables de l’association organisatrice (SFK). Les poèmes et la musique de Matoube  et de Ferhat fusaient à partir de grandes enceintes  jusqu’a étouffer le bruit  de la ville notamment celui des bus et de la circulation à proximité.

Des banderoles écrites en Kabyle ou en Français ont été déployées l’une d’elles  appelant à l’autodétermination au peuple Kabyle, une autre en Kabyle demandant à ce que les passeport et CNI des Kabyles soient écrits en Kabyle d’autre fustigeant et condamnant le terrorisme islamiste et la salafisation de la Kabylie par le pouvoir Algérien.

Une minute de  silence à la mémoire des martyres Kabyles et aussi à la  mémoire d’Arnaud Beltrame et de Mireille Knoll victimes récentes du terrorisme islamiste en France à été suivie.

L’hymne national Kabyle a été entonné   et répété en même temps par le publique qui levait le bras avec les deux doigt en « V » signe de la victoire prochaine du peuple Kabyle sur le colonialisme arabe.

Les responsables de l’association ainsi que d’autres militants de la cause Kabyle se sont succédé au micro pour s’exprimer,  livrer leur témoignages mais surtout condamner la répression  féroce que subissent les militants pacifiques Kabyles et dénoncer la mauvaise volonté du pouvoir arabe Algérien à promouvoir la langue Amazigh.

C’était aussi une occasion dans laquelle les Kabyles de la diaspora du sud de la France se sont retrouvés et ont  passé un agréable moment de partage et de solidarité.

Kader DAHDAH