Tigzirt : Le gala de Mohamed Allaoua maintenu grâce aux habitants

0
Mohamed Allaoua
Mohamed Allaoua

TIGZIRT (Tamurt) – Tout a été fait par les relais locaux du régime, notamment l’administration, pour que le spectacle de Mohamed Allaoua dans la soirée de mercredi dernier à Tigzirt n’ait pas eu lieu. En effet, programmé dans la cadre des belles nuits de la saison estivale qui se dérouleront à Tigzirt tout au long de cet été, le spectacle de Mohamed Allaoua a failli ne pas avoir lieu.

Selon diverses sources, les autorités locales, non pas élues mais celle de l’administration, ont fait tout pour que le concert soit annulé. Mais la population de Tigzirt ne s’est pas laissée faire. Elle s’est levée comme un seul homme avec le soutien du président de l’assemblée populaire communale (le maire) et en fin de compte la mobilisation de ces derniers a payé. Le spectacle de chants de Mohamed Allaoua a, non seulement eu lieu, mais il a été une réussite totale à tout point de vue.

D’ailleurs, en montant sur scène, Mohamed Allaoua n’a pas hésité à commencer son spectacle en disant quelque mots sur cette tentative se saboter son gala dans la ville balnéaire de Tigzirt. Mohamed Allaoua a confirmé qu’il y a eu des tentatives « de lui mettre les bâtons dans la roue afin que ce gala n’ait pas eu lieu ». Mais Mohamed Allaoua s’est réjoui que les citoyens de Tigzirt se soient ainsi mobilisés à ses côtés pour sauver cette soirée. Laquelle, si elle avait été annulée pour une raison ou une autre, aurait compromis tout simplement  le maintien de tout le programme initié à l’effet d’animer artistiquement la saison estivale dans la ville de Tigzirt.

La tentative d’annuler le gala de Mohamed Allaoua par l’administration locale de Tigzirt a eu lieu au moment où la « caravane artistique arabophone » du ministère algérien de l’Intérieur se poursuit « tranquillement » malgré un boycott remarquable du public kabyle. Mohamed Allaoua a, non seulement chanté mercredi dernier à Tigzirt, mais il reviendra sur la même scène le 14 août prochain pour enquiquiner encore ses détracteurs.

Tarik Haddouche