Tizi N’Berber : Du yaourt périmé servi aux élèves d’un établissement scolaire

4

BOUGIE (Tamurt) – Selon une source crédible, durant cette semaine, dans un établissement scolaire de la commune de Tizi N’Berber, on aurait servi au dessert du yaourt périmé. Alors que la date de péremption était fixée au 10 octobre, ce yaourt a été servi aux élèves une dizaine de jours plus tard.

Si dans l’ensemble, rien n’a été signalé, il se trouve, selon notre source, qu’un élève a été évacué, le lendemain, à l’hôpital d’Aokas. Y’a-t-il une relation entre le yaourt périmé et les maux de ventre de l’élève ? Selon toujours notre source, l’hygiène laisse à désirer dans cet établissement.

La corruption ayant gangréné le secteur de l’éducation serait à l’origine de cette négligence de la part des directeurs et économes de collèges. D’ailleurs alors que dans ces mêmes colonnes, il a été rapporté que plusieurs responsables au niveau de la direction de l’éducation étaient considérés comme les plus grands corrompus, ils viennent de bénéficier de nominations officielles aux postes qu’ils occupaient jusque là comme intérimaires. L’un des chefs de service confirmés, aurait eu cette nomination selon un agent du secteur, par sa bassesse qui consistait en l’approvisionnement des cadres du ministère en huile d’olive de la région. Cette huile est collectée, selon toujours la même source, auprès des économes et autres directeurs qui voudraient des faveurs.

Amaynut