Tizi Ouzou : 1 200 chrétiens kabyles privés de leur église

8
chrétiens kabyles
chrétiens kabyles

KABYLIE (TAMURT) – Les autorités locales de Tizi Ouzou sont passées à l’acte ce mercredi 15 octobre 2019. Deux églises protestantes ont été fermées dans la même journée dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il s’agit de celle de Tizi Ouzou, la plus grande à l’échelle nationale, et celle de la commune de Makouda près de Tigzirt.

C’est donc fait : l’église la plus fréquentée par les fidèles en Algérie, celle située à la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou, a été fermée de force ce mercredi. Ce sont des policiers, et non pas des gendarmes, qui sont passés à l’acte. Cette fermeture est des plus surprenantes d’autant plus que ce lieu de culte chrétien n’a jamais posé problème dans toute la région. A aucun moment, personne ne s’est plaint d’agissements malvenus de la part des chrétiens pouvant gêner quiconque. Bien au contraire, et d’après des témoignages concordants, les chrétiens qui fréquentent cette église ont toujours fait preuve d’un comportement exemplaire empreint de respect et d’humilité. On ignore donc qu’est-ce qui a poussé le pouvoir algérien à opter pour une décision aussi radicale dont les conséquences ne doivent aucunement être sous-estimées. Un tel acte poussera à la division et à l’installation d’un climat d’hostilité et de méfiance.

Quand on connait la fragilité dans laquelle évolue l’Algérie ces derniers temps, il n’est pas exclu que de telles décisions irréfléchies finiront par aboutir à l’irréparable. Aussi, il est évident que l’ordre de fermer cette église ne provient pas du wali de Tizi Ouzou même si c’est ce dernier qui en a signé l’arrêté. Une telle mesure ne peut être prise sans le consentement des plus hautes autorités du pays. D’ailleurs, dès l’annonce de la décision de fermeture de l’église de Tizi Ouzou, fréquentée par pas moins de 1200 chrétiens chaque samedi et même durant les autres jours de la semaine, une réaction d’indignation massive a été enregistrée aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Parmi les réactions enregistrées à cet effet, on doit relever, celle très courageuse du journaliste et militant de la cause berbère Arezki Ait-Larbi. Ce dernier a souligné sur sa page facebook : « La police vient de fermer l’Église protestante de Tizi Ouzou. Les fidèles qui étaient en prière ont été violemment matraqués.

Par cette nouvelle provocation contre l’Algérie plurielle, le pouvoir cherche à brouiller les cartes pour diviser le mouvement populaire. Soyons vigilants. Dénonçons l’arbitraire. Exprimons notre solidarité avec la communauté chrétienne, agressée dans sa liberté de conscience ». Il faut préciser que le même jour, l’église de Makouda a fait l’objet de la même mesure. Elle a été également fermée par les éléments de la gendarmerie nationale.

Tarik Haddouche

8 COMMENTAIRES

  1. Oui, il est bon de rappeler l’histoire. Après la proclamation de Mahomet, les arabes ont commencé à envahir quelques pays dont le Maghreb. La population originelle de ces contrées étaient habitées par des tribus berbères, soit athées, soit chrétiennes (Saint- Augustin). Le arabes ont contraints, par la force, les berbères à se convertir à l’islam. Vous connaissez l’histoire après la colonisation de l’Espagne (8 siècles) et l’invasion arabe en France. Ce qui par la suite fut le déclencheur des croisades.
    A méditer !

  2. @Loulou, la betise aussi est universelle. Sans la mystification cette langue ne serait que la langue d’une contrée. Le mensonge qui voudrait que le dieu des arabes aurait parlé à l’humanité entière en arabe, un mensonge qui n’a servi qu’ù coloniser les autres peuples

  3. pendant ce temps la presse algerienne , qui mis a part le journal ElWatan, n’as pas souffle un mot sur cet acharnement sur les Kabyles Chretiens, publie des affirmations anti-musulamnes de quelqes tares du type Zemmour. La difference c’est que personne n’as ferme une mosque en France ! En plus ici on parle de Kabyles Chretiens qui sont chez eux! le double language de cette presse alliee au regime arabo-islamqiue algerien est nauseabond. Inclue la debauche de Kabylie et Liberte qui n’ont pas publie une ligne pour denoncer cette oppression

  4. Azul . Bonjour . c’est bien clair que le pouvoir criminel agit de manière sournoise en commettant des actes de provocation en Kabylie afin de déclencher des réactions de violence et ainsi justifier la mise sur place d’ un état d’ urgence . mais , comment se fait – il qu’ à Oran où il y a une grande église , une telle décision n’ a pas été prise . le soudard de Gaid set bien décidé à mettre en application le fameux plan de  » zéro kabyles  » , de provocation en provocation , les Kabyles finir par se radicaliser et ça sera une guerre civile , voila l’ objectif recherché par le gros ventru , sans aucun officier supérieur de la supposés armée nationale populaire ne le remette à sa place .

  5. Fermer les églises est un ‘allumage de contre-feu » et une diversion pour espérer changer le cours de la révolution qui enflamme l’Algérie. Peine perdue.

  6. Visiblement les mosquées et leurs succursales les écoles » n’ont pas suffit pour embrigader la Kabylie. Comme toujours la bonne excuse est vite faite, l’espionage juif qui utiliserait ces lieux pour porter atteinte à la oumma islamia.
    Sauf que cette républiquette arabe dans sa partie utile compte plus des étrangers que des autochtones. La Kabylie a <été mise à l'écart quand il s'agit d'investissement, sauf dans celle des mosquées qui poussent comme des champignons en Kabylie, par la grace de l'Etat arabe.

  7. Et pendant ce temps là ils construisent des mosquées par centaines en Kabylie, et imposent leur religion et leur dialecte de bédouins aux kabyles. Et j’ajoute, et pendant ce temps là aussi, les arabo-islamistes en France obtiennent des permis de construire pour leurs mosquées avec une facilité déconcertante. L’islam est un instrument de soumission et de conquête territoriale, et on dirait bien que tout le monde ne l’a pas encore compris.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici