Tizi Ouzou : Des victimes du printemps noir menacent d’entamer une grève de la faim

3

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Une vingtaine de blessés des évènements du printemps noir de Kabylie (2001-2003) se sont rassemblés dès ce matin, mardi 27 août, devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou. Ils réclament leur droit à une indemnisation à l’instar des autres victimes des balles assassines des gendarmes. « Nos dossiers sont carrément jetés à la corbeille. Depuis 7 ans que nous réclamons nos droits, mais l’Etat continuent à faire la sourde oreille. On se demande pourquoi les uns ont bénéficié et d’autres non ? C’est une ségrégation.

Nous sommes des pauvres et personnes ne nous défend », fulmine l’une des victimes. Les protestataire ont décidé de passer la nuit devant le portail principal du siège de la wilaya de Tizi Ouzou. Ils menacent d’entamer une grève de la faim dès demain matin si le wali ne règle pas leur problème dans l’immédiat.

Nadia Iflis

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici