Tizi Ouzou : Djamel Laceb présentera son roman en tamazight

2
Djamel Laceb
Djamel Laceb

KABYLIE (TAMURT) – L’écrivain Djamel Laceb, qui vient de publier un nouveau livre en langue tamazight, sera l’invité des rencontres littéraires hebdomadaires qu’organise chaque jeudi à 14 heures la bibliothèque principale de lecture publique de la ville de Tizi Ouzou. Jeudi prochain, Djamel Laceb aura l’occasion de présenter aux lecteurs son roman en langue tamazight édité il y a à peine un mois.

C’est donc une rencontre culturelle et littéraire à ne pas rater quand on connait les qualités d’orateur de Djamel Laceb qui manie aussi bien la langue de Massinissa que celle de Victor Hugo. Djamel Laceb a également habitué ses auditeurs à fournir des informations foisonnantes surtout en ce qui a trait à la langue et culture berbères mais aussi à tout ce qui est lié à la société kabyle, ses coutumes, ses spécificités et ses vertus. Djamel Laceb sera de ce fait l’invité spécial de la rencontre littéraire de la bibliothèque principale de lecture publique jeudi prochain non seulement pour présenter son premier roman écrit en lange kabyle mais pour en débattre, parler de la situation de la culture et de la langue amazighe dans le pays, etc. Il répondra aux questions qui lui seront posées par son public et ses lecteurs.

Djamel Laceb a publié, il y a quelques semaines, un premier roman en langue berbère intitulé « Nna Ghni » en guise d’hommage à toutes les femmes qui sont ou qui étaient de la génération de sa grand-mère et qui symbolisent le courage et le combat permanent et constant pour la vie et contre la rudesse de cette derrière à l’époque où elles vécurent dans les villages les plus reculés de la Kabylie en pleine guerre et en pleine famine. La conférence de Djamel Laceb sera un rendez-vous avec la culture berbère sous toutes ses facettes et avec la Kabylie et sa société dans toute sa complexité.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour votre contribution! Les livres en Kabyle sont ‘un des piliers de notre culture. Les scientifiques sont en retard.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici