Tizi Ouzou : Grandiose hommage à Abdellah Mohia

0
Mohia
Mohia

Kabylie (Tamurt) – Le dramaturge kabyle Abdellah Mohia (ou Mohand Ouyahia) est décédé le 7 août 2004 en France. Il a laissé une œuvre théâtrale, en langue kabyle, immortelle sans oublier le fait qu’il est devenu une véritable école, icône et repère aussi bien pour les comédiens qui s’expriment en kabyle que pour les metteurs en scène.

C’est dans le but de commémorer le 14ème anniversaire du décès de Mohia qu’un riche programme d’activités culturelles sera mis en œuvre à partir d’aujourd’hui jusqu’à demain dans la ville de Tizi Ouzou et dans le village natal de Mohia, At Eurbah, près de Tassaft. Ce programme d’hommage aura lieu sous forme de journée théâtrales qu’abritera le théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou. L’hommage à Mohia est ogranisé par la direction de la culture de Tizi Ouzou en collaboration avec l’assemblée populaire communale d’Iboudrarene et la famille du dramaturge disparu. Le coup d’envoi de l’hommage à Mohia est prévu aujourd’hui à 10 h avec un receuillement et un dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe de Abdellah Mohia au village natal du regretté, à savoir At Eurbah.

Demain, la maison de la culture Mouloud-Mammeri abritera une exposition autour de la vie et de l’œuvre de Mohia alors que dans la salle du petit théâtre du même établissement culturel, il y aura le lancement du prix Mohia d’or de la meilleure pièce de théâtre en tamazight. Au volet des communications universitaires, le programme comprendra plusieurs conférences sur l’œuvre de Mohia comme celle qui sera donnée par Amar Laoufi, enseignant de littérature kabyle au département de langue et culture amazighes de l’université de Bouira et Said Chemakh enseignant à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou.

De son côté et à la même occasion, le théâtre régional Kateb-Yacine abritera la présentation de la pièce de théâtre en kabyle intitulé « Sin-nni », adapté par Mohia et mise en scène par la coopérative Machahou d’Iferhounene.

Tarik Haddouche