Tizi Ouzou, la série noire des kidnappings se poursuit : Enlèvement d’un jeune de 20 ans à Amechras

8

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Ses ravisseurs l’ont embarqué à bord d’une voiture avant de prendre une destination inconnue. D’après notre source, les ravisseurs n’ont établi aucun lien avec les membres de la famille de la victime et aucune rançon n’a été demandée jusqu’à là (mercredi après-midi).

Par ailleurs, les habitants de la région Amechras (Mechtras), sont montés au créneau pour dénoncer cet énième enlèvement et crier le ras-le-bol face au climat d’insécurité qui persiste depuis plusieurs années dans les localités du sud de la wilaya de Tizi-Ouzou. La RN 30 a été bloquée durant toute la soirée de mardi à mercredi par des protestataires. Ils réclament la libération du jeune M. Hamid Dehloum sain et sauf et dans les plus brefs délais. Il est à rappeler que la dernière victime des enlèvements en Kabylie date du mois dernier où un entrepreneur des travaux publics a été enlevé par un groupe armé, dans la commune de Tizi N’Tlata, dans la daïra de Iwadiyen (Ouadhias).

Il a été relâché après avoir versé une forte somme d’argent. Le mois dernier toujours, un bijoutier a été tué par des braqueurs pour leur avoir tenu tête en plein jour à la ville de Boghni. Le banditisme et le terrorisme sèment la terreur dans les quatre coins de la Kabylie. Il y a quelques jours encore, un jeune originaire d’Ath Kouffi, dans la région de Boghni toujours, a succombé à ses blessures après avoir reçu des balles lors d’une attaque à main armée contre une bijouterie au Boghni.
Nadia Iflis