Tizi-Ouzou, les agriculteurs et producteurs de lait ont décidé de durcir leur action de protestation

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Après avoir jugé que leur grève de deux jours observée, rappelons-le, les 10 et 11 mars dernier n’ont pas apporté des résultats escomptés, les agriculteurs et producteurs de lait ont décidé, comme ils l’ont promis, de durcir leur action de protestation.

En effet, les agriculteurs et producteurs de lait des wilayas de Tizi-Ouzou, Béjaia, Bouira, Bordj-Bou-Arraridj, Sétif et Blida qui se sont réunis au début de cette semaine au stade communal de Timizart (Tizi-Ouzou), sis plus exactement au village d’Ibdhache pour décider des voies et moyens à suivre pour faire valoir ce qu’ils estiment être « leur droit inaliénable ».

Huit cents (800) personnes environ se sont réunies dans ce stade sous un soleil de plomb. A l’issue des discussions et idées fournies par les uns et les autres, les agriculteurs et producteurs de lait de ces six wilayas du nord du pays ont décidé de fermer la direction des services agricoles (DSA) et la chambre de l’agriculture (CA) de la wilaya de Tizi-Ouzou ainsi que l’empêchement de la tenue du salon de l’agriculture, manifestation préparée conjointement par l’APW de Tizi-Ouzou et la chambre d’agriculture de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Cependant, si les participants à cette réunion ont arrêté le principe de cette action, ils n’ont tout de même pas arrêté la date exacte de sa mise à exécution. Les agriculteurs et producteurs de lait ont tout simplement annoncé qu’ils passeront à l’action avant la tenue des élections présidentielles du I7 avril.

Il y a lieu de savoir que même l’APW de Tizi-Ouzou et la chambre de l’agriculture de la wilaya de Tizi-Ouzou n’ont pas arrêté la date exacte de la tenue de la foire de l’agriculture. Les deux institutions ont seulement annoncé la tenue de cette manifestation avant les élections présidentielles. Ce qui laisse suggérer donc que les agriculteurs et les producteurs de lait nourrissent l’intention de passer à l’action le jour même prévu pour la tenue de la foire agricole. De la sorte, ils empêcheront cette manifestation et fermeront au même temps la DSA et la CA de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Toutefois, dans la mesure où l’institution que préside Haroun Hocine et sa partenaire (Chambre de l’agriculture) se décidaient à reporter leur manifestation à l’après élection présidentielle, les agriculteurs et producteurs de lait se conteraient alors de fermer seulement la DSA et la CA de la wilaya. L’empêchement de la foire agricole se ferait le jour même de sa programmation.