Tizi Ouzou : Lounis Ait Menguellet honoré par le ministre de la Culture et le wali

1
Ait Menguellet

TIZI OUZOU (Tamurt) – Le chanteur kabyle Lounis Ait Menguellet a été honoré de fort belle manière ce mardi par Azeddine Mihoubi, ministre algérien de la culture ainsi que par Mohamed Bouderbali, wali de Tizi-Ouzou.

La cérémonie a eu lieu au niveau de l’auditorium de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou et a eu pour objectif d’attribuer un « doctorat honoris causa » au chanteur kabyle, originaire d’Ighil Bwamas en Haute Kabylie. Ladite cérémonie s’est déroulée, aussi, en présence de Si El Hachemi Assad, secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) et de Nabila Goumeziane, directrice de wilaya de la culture ainsi que d’Ahmed Tessa, le recteur de l’université de Tizi-Ouzou. Des amis du chanteur comme Kamel Hammadi ont aussi été invités à cette cérémonie ayant pour but de rendre hommage au chanteur d’Ighil Bwamas. Le ministre de la Culture Azeddine Mihoubi a lu un très long discours en langue arabe classique où a il a loué le chanteur kabyle Lounis Ait Menguellet qu’il a comparé à d’autres chanteurs kabyles comme Chérif Kheddam et Akli Yahiatène.

Ce n’est pas la première fois que Lounis Ait Menguellet est honoré par le pouvoir algérien. En avril dernier, Lounis Ait Menguellet a été décoré de la médaille de l’ordre du mérite national par le président Abdelaziz Bouteflika. A l’issue de la cérémonie de Tizi-Ouzou, Lounis Ait Menguellet a déclaré à la presse qu’il était très content de recevoir cette distinction. Rappelons que Lounis Ait Menguellet est la deuxième personne à recevoir cette distinction de « docteur Honoris causa ». Le premier récipiendaire en a été l’ancien président de la république algérienne, Ahmed Ben Bella, auquel l’université de Tizi-Ouzou avait attribué aussi un « doctorat honoris causa » en 2004.

Tahar Khellaf pour Tamurt