Tizi-Wezzu – Amyud en colère

0

(Tizi-Wezzu) Tamurt.info −Avant d’en arriver là, les citoyens vivant dans cette rue boueuse et sans assainissement avaient exposé pacifiquement leurs problèmes.
Ce n’est que vers 11 h 30 que les protagonistes ont pu arracher le droit de négocier dans un bureau de l’administration. Dans l’Algérie des 200 milliards de dollars, nous constatons, encore une fois, que l’État est quasiment absent; aucune commodité n’est réalisée dans le cadre des coopératives immobilières privées. Les ouvrages qui sont du ressort de l’État sont toujours repoussés aux calendes grecques pour des raisons de corruption, de passe-droit, de favoritisme par l’administration de Bouteflika.
Encore une fois, la population est livrée à elle-même. Elle doit se débrouiller pour prendre en charge ce genre de problèmes qui sont du ressort des élus du peuple et non du Wali et de ses chefs daira qui font la pluie et le beau temps avec les milliards que leur octroie l’administration centrale.
De plus en plus de citoyens ne comprennent pas l’utilité de nos élus et se posent la question de savoir s’il faut encore aller voter pour l’APC en 2012.

avoughardhane.nif