Tizi-Ouzou : Arrestation de deux camionneurs pour « trafic de sable »

3

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Deux chauffeurs de camions ont été jetés en prison, cette semaine, à Tizi-Ouzou, par les services de la gendarmerie. Leur tort : trafic de sable. Les deux camionneurs ont été arrêtés lundi dernier, ajoute notre source.

Ils ont été appréhendés du côté de Sidi Naâmane, au moment où ils quittaient la rivière de Sébaou après avoir chargé du sable.

Un grave délit, selon la loi algérienne. L’extraction du sable est interdite pour souci de préservation de l’environnement . Les deux mis en cause ont été immédiatement arrêtés et mis sous mandat de dépôt par le procureur. Leurs camions ont été saisis. Les deux chauffeurs risquent une peine de prison allant de 2 à 5 ans plus une forte amende. L’un d’eux est propriétaire et l’autre n’est qu’un chauffeur chez un entrepreneur des travaux publics de la ville de Tizi-Ouzou.

On se demande pourquoi les services de sécurité ont arrêté seulement ces deux personnes alors que des centaines de camions chargés de sable quittent au quotidien la rivière de Sébaou sous les yeux des gendarmes ?

Depuis le début de cette année au moins 10 personnes sont mises derrière les barreaux à Tizi-Ouzou pour l’extraction du sable. Ils sont tous de simples citoyens. Les grands entrepreneurs ne sont jamais inquiétés et les propriétaires de sablières font fortune dans le pillage du sable. Ils sont intouchables, car ils partagent leurs bénéfices avec les hauts gradés de la gendarmerie et de la police.

R. Moussaoui