Tizi-Ouzou : Des militaires en état d’ivresse gèrent un barrage militaire à Michelet

8

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les usagers de la route qui relie la ville de Larvaa Nath Irathen à Michelet ont été stupéfaits de tomber sur des militaires complètement ivres au barrage fixe du campement militaire de cette région, situé à plus de 50 km au sud-est de Tizi-Ouzou en haute Kabylie. Des automobilistes ont signalé à notre rédaction qu’ils ont été contrôlés mardi soir par des militaires qui sentaient l’alcool.

« Le militaire qui gérait la circulation m’a demandé de m’arrêter. En baissant ma vitre j’ai été frappé par l’odeur de bière qui se dégageait de lui. Le militaire en question avait même du mal à parler et à prononcer correctement les mots. J’ai eu une peur bleue, car je craignais que sous l’effet de l’alcool il commette une bavure avec son arme. Il m’a juste demandé des cigarettes et je lui ai remis tout mon paquet et il m’a laissé partir sans même me remercier », nous a raconté à un habitant de Michelet.

D’autres automobilistes nous affirmé la même chose et disent que ce n’est pas la première fois que les militaires de ce barrage militaire fixe sont vus; durant leur service, en train de siroter une bière. Les citoyens de la région craignent pour leur sécurité, notamment sur les bavures militaires qui ont fait une dizaine de victimes ces cinq dernières années à Tizi-Ouzou.

Ce n’est un secret pour personne que la drogue et l’alcool font un ravage au sein des unités militaires algériennes stationnées en Kabylie. La délinquance des militaires a été à maintes fois dénoncée par les citoyens, mais rien n’a été fait.

R.Moussaoui