Tizi-Wezzu: Des enseignants de tamazight sans salaire depuis septembre 2015

0
Tizi-Wezzu: Des enseignants de tamazight sans salaire depuis septembre 2015
Tizi-Wezzu: Des enseignants de tamazight sans salaire depuis septembre 2015

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Au moment où le pouvoir algérien et ses courtisans chantent à tue-tête et sur tous les toits que tamazight est désormais langue officielle, grâce à la demande pressante des militants du Front de Libération Nationale, le même FLN qui a maté les militants de cette cause, sur le terrain, on ne cesse de constater que tamazight continue d’être le parent pauvre de l’Algérie.

Ainsi, cent quarante-quatre enseignants de langue amazighe (des cycles primaires, collèges et lycées) exercent depuis septembre 2015 dans la wilaya de Tizi-Wezzu sans percevoir de salaire jusque-là. Il s’agit des nouveaux enseignants de tamazight recrutés dans le cadre d’un concours national organisé la fin de l’année scolaire 2014/2015.

Ces derniers ont commencé à travailler le plus normalement du monde sans à aucun moment deviner que, concernant le salaire, il faudrait plutôt prendre son mal en patience. Les enseignants en question vont bientôt boucler la première année scolaire de travail sans avoir reçu aucun centime de la part du pouvoir algérien qui semble ignorer comment gérer un pays, mais bien savoir où mettre l’argent du pétrole. Il faut savoir que les enseignants en question sont des universitaires ayant au moins une licence en langue et culture amazighe. La majorité d’entre eux travaillent très loin de leurs lieux de résidence et ils doivent dépenser chaque jour plus de 200 DA pour regagner les établissements scolaires où ils exercent. En plus de cela, ils doivent aussi débourser de l’argent pour manger à midi, sans compter les autres frais inhérents à la préparation des cours et à l’achat des livres.

En attendant que ces enseignants soient extirpés de cette situation kafkaïenne algérienne, les gens du FLN peuvent continuer à chanter perfidement qu’ils nous ont donné tamazight.

Lyès Medrati