Tizi-Ouzou : L’association des journalistes veut gérer la maison de la Presse

0
maison de la presse Tizi Wezzu

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Finalement, le grand retard dans la mise en service de la maison de la Presse « Malik Ait Aoudia » de Tizi-Ouzou est lié au fait que des responsables de l’Association des journalistes de Tizi-Ouzou veulent avoir la mainmise sur cette nouvelle structure.

Selon des témoignages concordants, les journalistes en question font des pieds et des mains afin que la gestion de la maison de la Presse ne leur échappe pas et leur soit confiée. Il semblerait même que l’un des responsables de cette association ambitionne d’être désigné comme directeur de cette structure. Lors de la dernière rencontre organisée par le nouveau wali de Tizi-Ouzou avec les journalistes locaux, à l’occasion de la Journée nationale de la presse, les responsables de l’association ont réitéré leur désir de voir cette structure leur être confiée.

Il semblerait également que des appétits se soient aiguisés avec l’ouverture de cette maison de la Presse. On croit savoir qu’il y en a qui veulent « arracher » quelques bureaux pour en faire de agences de communication privées. Mais il y a aussi la gestion de la cafétéria qui est également convoitée. Tout ça justifie en partie pourquoi la maison de la presse de Tizi-Ouzou, pourtant inaugurée en grande pompe en octobre 2015, reste à ce jour fermée alors que tout est fin prêt afin qu’elle soit mise en service. Toutefois, des sources proches de la wilaya de Tizi-Ouzou ont précisé que la gestion de la maison de la Presse se fera directement à partir du Ministère de la communication, à Alger. La structure sera rattachée à la maison de la Presse Tahar Djaout de la capitale. Quant à la répartition de la quarantaine de bureaux, c’est le service concerné au même Ministère qui s’en chargera.

Idir Ait Djennad pour Tamurt