Tizi-Ouzou – Les ex-quatre maires du FFS condamnés à 7 ans de prison ferme

2

Le juge du tribunal de la ville d’Azouguen, 30 km à l’est de Tizi-Ouzou, a rendu son verdict dans l’affaire des quatre anciens maires du FFS de la commune de Tizi-Ouzou poursuivis par la justice pour dilapidation de deniers publics et passation de marchés contraires à la réglementation.
Trois des accusés présents au procès, Cherak Omar, Ait Ahmed Cherif et Bensalem Arezki, ont écopé de 7 ans de prison ferme chacun.
Le quatrième ex-maire, qui est toujours en cavale, Ahmed.T, est, quant à lui, est condamné par contumace à une peine de 10 ans ferme. Une amende d’un million de dinars est aussi infligée aux quatre accusés.
Les quatre maires de la commune de Tizi-Ouzou sont tous issus du parti de Front des Forces Socialistes (FFS) et ont été aux commandes durant la période allant de 1997 à 2007.
Contrairement à ce que la presse locale a rapporté dans ses comptes rendus sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, aucun des accusés n’a été radié par le parti de Hocine Aït Ahmed. Les quatre maires condamnés sont partis de leur propre gré, selon un responsable du FFS. Ce parti dit d’opposition ne s’est jamais exprimé sur cette affaire. Ses militants se demandent pourquoi aucune mesure disciplinaire n’a été prise contre eux depuis que ce scandale a éclaté.

Youva Ifraouèn