Tizi-Ouzou – Les habitants de la cité 110 Logements AADL menacent de sortir dans rue

0

Les mauvaises conditions de vie des habitants de la cité 110 Logements AADL / Tizi-Ouzou sont dénoncées par le collectif de ce quarter dans un communiqué rendu public et parvenu à notre rédaction.

Ils ont décidé d’entamer des actions de protestation pour réclamer leur prise en charge suite à l’assemblée générale tenue dimanche dernier au sein du quartier afin de « débattre des nombreux problèmes rencontrés par les locataires et de les porter à la connaissance des instances concernées ».

En premier lieu, signalent les rédacteurs du communiqué, « les habitants relèvent les sérieuses perturbations en matière d’alimentation en eau potable qui sont enregistrées depuis plusieurs mois. Viennent ensuite d’autres problèmes tels que le ramassage des ordures ménagères qui s’effectue de manière sporadique ».

L’autre problème évoqué est celui lié à « l’inondation des caves des immeubles provoquant la prolifération des moustiques et même la détérioration des fondations de ces mêmes immeubles. Les eaux stagnantes risquent d’engendrer des maladies et causent l’érosion des bâtisses pouvant avoir de graves conséquences. Certains locataires se plaignent d’une part, du problème d’étanchéité qui s’est posé dès la réception des clés des logements et d’autre part de la non remise des reçus de versement des loyers et charges à temps ».

Enfin les habitants ont soulevé un autre souci d’une importance majeure qui touche à l’espace vital et à la sécurité de leurs enfants. « En effet l’aménagement d’une aire de jeu est devenue plus qu’indispensable vu les dangers permanents auxquels s’exposent ces petits en jouant sur la route, alors qu’un espace existe, il doit seulement être aménagé. A cet effet, ils interpellent les responsables de l’ADDL et les autorités locales afin d’agir dans les meilleurs délais ». Les locataires prévoient des actions plus radicales, notamment la fermeture des structures concernés.

Saïd F.