Tizi-Ouzou : Les lycéens de Mkira saccagent le siège de la mairie

3

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Les lycéens des deux villages d’Ait Messaoud et Imalikhene , de la région de Mkira, au sud-ouest de Tizi-Ouzou ont manifesté leur colère durant la journée d’hier. Ils ont saccagé une grande partie du siège de la mairie de cette commune.

Les lycéens ont tout saccagé. Les manifestants ont décidé d’agir de la sorte après avoir fermé à la circulation automobile deux jours durant le CW 107 reliant M’Kira aux Issers, selon des jeunes de la région qui ont pris attache avec notre rédaction.

Les lycéens réclament des moyens de transports scolaires. Ils disent que leur mairie ne leur a pas assuré le transport et vivent un calvaire depuis des années. Leur protestation n’a rien rapporté. Pis encore, les élus locaux n’ont prêté aucune attention aux lycéens des deux villages d’Ait Messaoud et Imalikhene, ce qui a provoqué leur colère et surtout leur indignation.

« Personne ne veut écouter et prendre en charge notre problème. Suite à quoi nous avons décidé d’opter par le saccage de cette mairie qui ne sert à rien. Un maire qui n’arrive pas à assurer le transport scolaire au niveau des communes doit démissionner », a déclaré avec colère un jeune lycéen de Mkira.

Ce matin, selon des sources émanant de cette région lointaine, les services de sécurité ont décidé d’ouvrir une enquête pour arrêter les responsables de ces actes. Des arrestations ne sont pas à écarter.

Notons que c’est la première fois que des manifestants saccagent une mairie à Tizi-Ouzou depuis le début de la vague de fermeture des sièges d’APC par la population au niveau de presque toutes les localités.

R.Moussaoui