Tizi-Ouzou – Un suicide et trois tentatives en 24 heures

0

Le désarroi que vit la société Kabyle pousse parfois certaines personnes à commettre l’irréparable. En espace de deux jours, un cas de suicide et trois tentatives ont été signalés à Tizi-Ouzou.

Hier, un père de famille âgé de 56 ans, père de 4 enfants de son état, s’est suicidé au village Batrouna, à 3 km au sud de Tizi-Ouzou. C’est la femme de la victime qui a retrouvé son mari pendu à un arbre dans le jardin de leur domicile. Selon une source hospitalière, la victime ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Il souffrait de troubles psychiques ces dernières années.

Durant toujours la journée de jeudi, deux jumelles de la ville d’Azuguen, à 35 km à l’est de Tizi-Ouzou, ont tenté de mettre fin à leurs jours. Agées de moins de 20 ans, les deux filles ont ingurgité de l’acide. Les deux victimes ont été sauvées d’une mort certaine aux urgences de l’hôpital de la ville d’Azuguen, où elles ont été évacuées. Selon notre source, les jumelles ont agi de la sorte pour montrer leur refus d’aller vivre chez leur mère, après avoir passé plusieurs années avec leur grand-mère paternelle.

Une autre tentative de suicide a été aussi enregistrée à la ville de Tadmaït, à 25 km à l’ouest de Tizi-Ouzou. Il s’agit d’un jeune lycéen qui décidé de se jeter du haut d’un immeuble. Il a été sauvé in extremis par certaines personnes présentes qui l’ont dissuadé de commettre l’irréparable.
Une source locale nous précise que le jeune lycéen était convaincu de ne pas décrocher le bac ayant rencontré des problèmes pour répondre aux questions de certains sujet.

Faroudja Aït Massal