Tizi-Ouzou, – Une trémie à 50 milliards de centimes à Oued Aïssi!

2

La direction des travaux publics de Tizi-Ouzou a annoncé cette semaine la réalisation d’une trémie au niveau de la localité de Oued Aïssi, à 15 km de Tizi-Ouzou, afin de d’atténuer et faire face aux embouteillages qui persistent sur la RN 12 et qui transforment le quotidien des automobilistes en enfer.

Jusque-là, l’initiative est louable. Mais, et sans aucune hésitation ni aucun scrupule, un responsable du secteur des travaux publics a annoncé sur les ondes de la radio que le coût de réalisation de cette trémie est estimé à plus de 50 milliards de centimes ! Inconcevable ! Cette trémie sera-t-elle réalisée en or ?
La question mérite d’être posée. On se demande dans quoi sera dépensé tout cet argent ? Pourtant une trémie ne demande pas grand-chose.
D’après un ancien entrepreneur des travaux publics, le coût initial ne devrait pas dépasser 1 milliard de centimes. Avec 50 milliards de centimes, il est possible de construire deux grands hôpitaux.

On sait bien où va cet argent. C’est la meilleure manière pour les décideurs de blanchir l’argent du pétrole et du contribuable. Ils annoncent des sommes astronomiques pour des petits projets qui ne méritent même pas d’être médiatisés dans des pays qui se respectent.
Ces milliards, comme tout le monde le sait, finissent dans des banques étrangères ou dans l’achat de villas ou placés ailleurs dans les paradis fiscaux. Ce n’est un secret pour personne. Le comble, c’est que ces voleurs ou ces « puiseurs » de richesses, dont des hauts gradés de l’armée, des proches de ministres, même les petits commis de l’état s’en mêlent, annoncent ces projet pour a Kabylie.

C’est une façon de dire que le pouvoir investit en Kabylie alors qu’à vrai dire ce n’est qu’un subterfuge pour tromper l’opinion publique et internationale.

Youva Ifraouène