Au tour de la mairie de Bougie d’être assiégée par des citoyens mécontents

0
mairie assiégée

BOUGIE (Tamurt) – Après donc Seddouk et Oued Ghir, la semaine dernière, c’est au tour, ce dimanche, de la mairie de Bougie-ville d’être cadenassée par des citoyens énervés.

Ce sont les habitants de la cité douanière, sise à Ighil Ouazzoug, qui se sont élevés contre les élus communaux qui n’ont pas cessé de les abreuver de promesses qu’ils n’ont jamais tenues. Pourtant ces derniers ne réclamaient qu’un minimum pour l’amélioration de leur cadre de vie.

L’aménagement de leur piste en béton bitumeux et la réalisation d’un escalier pour permettre aux habitants des hauteurs de rejoindre la route en empruntant ce raccourci sont les principales revendications de ces citoyens qui se considèrent comme abandonnés par leurs propres élus.

L’exécutif communal a enfin réagi en se déplaçant vers ce quartier et constater de visu les besoins de la population tout en programmant une réunion pour ce lundi avec les protestataires afin de s’entendre sur  un programme à respecter.

 Amaynut