Touriste tué à Lota : Conférence du procureur de Kherrata sous bonne couverture médiatique

0
Tribunal de Kherrata
Tribunal de Kherrata

KHERRATA (Tamurt) – Dès lors qu’un drame attristant les citoyens survient, les autorités mettent leur machine en branle pour dire qu’elles sont présentes. Mais souvent, elles réagissent tardivement et elles le font en grande pompe.

Au lendemain du décès du touriste agressé à Souk El Tenine, les policiers et gendarmes ont investi les plages du littoral Est pour traquer les squatteurs de parcelles de terrain autoproclamés gardiens de parkings ainsi que les loueurs de parasols et autres tables et chaises au niveau des plages.  Outre cette opération coup de poing, le parquet de son côté s’est mis de la partie. Le procureur de Kherrata, qui a pour compétence juridique jusqu’à Souk El Tenine, lieu du drame, a convoqué, pour l’après-midi du jeudi, la presse pour une conférence. Il fera part de l’arrestation de cinq personnes qui seraient impliquées dans cette agression suivie de la mort de la victime.

Le comble, selon nos confrères ayant répondu présents à l’invitation, le procureur avait attendu l’équipe de la télévision algérienne, venue spécialement de la station régionale de Constantine, qui est arrivée, à Kherrata, aux environs de 17 heures. Pourtant les journalistes ont été invités à couvrir cette conférence à partir de 14 heures. Cela prouve tout simplement que ceci devait être retransmis au journal télévisé pour que la population soit informée. On profite même des assassinats pour faire de la promotion au pouvoir.

Amaynut