Toute honte bue : Hannachi s’acharne sur le président de la JSK

0
Hannachi
Hannachi
KABYLIE (Tamurt) – Remonté contre l’actuel président de la JSK Chérif Mellal, Mohand-Chréif Hannachi, ancien boss du même club, ne l’ayant quitté qu’après l’avoir pulvérisé, ou presque, n’a pas hésité à user d’un langage pour le moins ordurier pour parler de Chérif Mellal. Hannachi qui n’a pas encore avalé le fait qu’il ait  été éjecté de la présidence de la JSK qu’il pensait être sa propriété privée, a raté une autre occasion de se taire ce vendredi. Il a ainsi profité d’une invitation sur la chaine de télévision anti-kabyle « Echourrouk-TV »  afin de déverser son fiel sur Chérif Mellal, sans aucune retenue. Mohand-Chérif Hannachi, qui ne sait parler ni en kabyle, ni en français ni en arabe, a encore fait rire de lui les téléspectateurs.
A force de vouloir accabler, à tort,  Chérif Mellal, Hannachi s’est tout simplement ridiculisé. Comme d’habitude, d’ailleurs. Le minimum d’honnêteté aurait été de reconnaître à Chérif Mellal le mérite d’avoir mené la JSK jusqu’à la finale de la coupe d’Algérie sans oublier bien sûr le fait qu’il a évité au club la relégation in-extremis. Au lieu de cela, et comme une bête blessée, Hannachi s’est mis à chercher des poux sur la tête d’un chauve. Hannachi s’est mis à lancer des accusations à l’emporte-pièce.
Il n’a pas non plus hésité à insulter, plus d’une fois, Mellal en le qualifiant entre autres d’être « une catastrophe pour la JSK ». Mais Hannachi a lancé aussi des accusations graves contre Mellal, auquel il reproche d’avoir acheté le silence des supporters de la JSK avec de l’argent. Hannachi a l’air de prendre les vessies pour des lanternes en feignant d’oublier que la véritable catastrophe, non seulement pour la JSK mais pour toute la Kabylie, c’était bel et bien lui.   
Tarik Haddouche