Tractations CMA-Algérie

1

L’ancien patron de l’Observatoire des Droits de L’homme qui est actuellement conseiller auprès de la présidence de la république algérienne, en l’occurrence Maître Abderraz Barra, a contacté le CMA aile Belkacem Lounès, pour lui signifier qu’il peut tenir son prochain congrès (prévu pour l’année prochaine) n’importe où en Algérie sauf en Kabylie.
Si le CMA venait à accepter cela, le pouvoir financerait la rencontre.
(Rabah Issaâdi qui est
un transfuge du RCD) semble vouloir ne pas contrarier Barra puisqu’il compte proposer la tenue de ce futur congrès dans la région du Hoggar.
Enfin, ceux qui tentent de déstabiliser la Kabylie peuvent aller jusqu’à l’assassinat d’une personnalité kabyle pour parvenir à leurs fins.