Trois lieux de culte chrétien rouverts à Oran

0
Cathédrale
Cathédrale

ALGERIE (Tamurt) – Après avoir fermé plusieurs lieux de culte chrétien, en l’espace d’un semestre, le pouvoir algérien a consenti à rouvrir, ce dimanche, trois églises, sises à Oran, relevant de l’église protestante d’Algérie.

Celles-ci sont situées à Oran-ville, Ain Turk et Layada et ont été mises sous scellés entre novembre 2017 et février de l’année en cours pour non-conformité, motif farfelu invoqué à l’époque pour justifier cette fermeture abusive.  Pourtant le conseil de l’église protestante en Algérie ne cesse de rappeler qu’il ne possède aucun lieu de culte qui active dans l’illégalité du moment que son institution possède un agrément délivré en 1974 déjà.  Malgré cela, il subsiste d’autres lieux toujours ferlés à l’instar de ceux de Maâtkas, dans la région de Tizi Wezzu, et Ath Mellikeche, dans la région de Vgayet.

Malgré que la constitution algérienne stipule que la liberté du culte est garantie, il n’en demeure aps moins que seule la religion musulmane est, réellement, reconnue par le pouvoir algérien.  N’arrête-t-on pas des citoyens qui mangent ou boivent durant le mois de ramadhan sans qu’on ne leur demande leur confession religieuse ? Pourtant, il y a bien des chrétiens en Algérie ? N’ont-ils pas le droit de manger durant le mois de ramadhan ?

Amaynut