Un avion de fret militaire algérien s’écrase en Lozère (Préfecture) – Six morts

2

Le préfet de la Lozère, Philippe Vignes, a confirmé sur la chaîne « France 3 » que les 6 passagers de l’avion étaient décédés. Il n’y aurait donc aucun survivant.

Deux militaires et quatre civils, dont les nationalités n’ont pas été précisées, étaient à bord de l’appareil qui avait décollé de l’aéroport du Bourget, en région parisienne. Outre les personnes à bord, l’appareil transportait aussi du papier fiduciaire servant à la fabrication de billets de banque.

Selon la gendarmerie, l’avion de taille moyenne, un bimoteur de type CASA C-295 d’Airbus Military, s’est écrasé vers 15H45 dans une zone située à environ 1 000 mètres d’altitude par une météo brumeuse. Le crash s’est produit dans un champ à proximité du village de Trélans, selon le maire de cette petite commune, dans une région inhabitée, escarpée et boisée.

Selon les premières informations, l’avion qui chutait, aurait explosé avant de toucher le sol.

Les secours se sont rapidement rendus sur les lieux avec une soixantaine de sapeurs-pompiers de la Lozère et de l’Aveyron, l’accident s’étant produit à la limite des deux départements ainsi que des gendarmes.

L’armée de l’air a envoyé un hélicoptère. La section de recherches de la gendarmerie de l’air de Paris, compétente pour les accidents militaires et l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale de Rosny-sous-Bois ont été dépêchées sur place pour déterminer les causes du crash.

Siwel/Tamurt