Un chercheur algérien menacé par le ministre des finances

1
Un chercheur Algérien menacé par le ministre des finances
Un chercheur Algérien menacé par le ministre des finances

ALGER (Tamurt) – Le professeur Abderrahmane Mebtoul  dénonce a travers un communiqué publié hier des menaces à peine voilées du ministre des fiance algérien Abderahmane Benkhalfa.

 « Monsieur le ministre des finances, pas de menaces et ne confondons pas susceptibilité personnelle et intérêt national », est l’intitulé de ce communiqué dans lequel ce professeur indique  « le 06 décembre à 8h53, le Ministre des finances m’a téléphoné avec des propos à peine voilés de « menaces » me sommant presque de me taire, de me référer à lui lorsqu’il s‘agit du Ministère des Finances et que selon ses propos mes contributions n’étaient pas dignes d’un expert’ ».

« J’ai tenu à lui rappeler que je suis un homme libre indépendant et non un fonctionnaire à ses ordres, et qu’il appartenait à la communauté scientifique nationale et internationale de me juger. J’ai tenu surtout à le rassurer que je ne convoite ni son poste, ni aucune fonction ministérielle, mon seul objectif les intérêts supérieurs de l’Algérie », précise le professeur Mebtoul ajoutant « je lui ai rappelé que je ne tolérerai de menaces de personne, que mes écrits ne s’adressaient pas à sa propre personne, mais se référaient à ses propres déclarations, l’objectif étant d’éclairer l’opinion publique pour un débat contradictoire utile au pays ». Abderrahmane Mebtoul  est professeur des Universités-expert international, membre de conseil scientifique de plusieurs organisations internationales.

Yuva A