Un plumitif algérien s’attaque à Ferhat Meheni

34

ALGER (Tamurt) – Le journaliste d’El Watan weekend, version hebdomadaire du quotidien algérien El Watan, s’est encore une fois illustré par son anti-kabylisme nauséabond. Adlène Meddi, puisque c’est de lui dont il s’agit, s’est violemment attaqué, à travers son compte Facebook, à Abdou Semmar, le rédacteur en chef du journal électronique algerie-focus.com, qui a fait une interview au président du GPK, Ferhat Mehenni.

Celui-ci n’a pas trouvé mieux pour justifier sa haine envers Ferhat Mehenni que de reprocher au journaliste opposant, Abdou Semmar,… « Le timing » de l’interview.
Par ailleurs, il est utile de noter que ce n’est pas la première fois que le journaliste d’el watan weekend montre sa haine envers le MAK et le GPK. Lors de la publication d’une tribune de Ferhat Mehenni par le grand journal français Le Monde, le journaliste en question s’est offusqué que ce journal français lui ouvre ses colonnes, en s’interrogeant sur la réaction de la presse française si sa petite publication publie une tribune des Corses. Comme si le journal Le Monde devait demander l’autorisation à d’Adlène Meddi pour publier la tribune de Ferhat Mehenni.

A noter que c’est les « bras cassés » de la presse algérienne, comme Adlène Meddi, qui ont amplement contribué à la débandade de la presse algérienne, à la solde du pouvoir en place. La pauvreté et la misère du contenu proposé par sa publication en témoignent amplement.

Amenay A pour Tamurt