Un rassemblement de solidarité pour l’autonomie de la Kabylie à l’université de Tuβiret (Bouira)

3

TUVIRET (Tamurt) – Le Centre universitaire de Tuβiret a abrité durant la journée du 12 janvier, qui coïncide avec le jour de l’an berbère, un rassemblement estudiantin, ainsi qu’une marche organisée à l’intérieur de l’université.

S’agissant du choix de marcher seulement à l’intérieur de l’université, contrairement à l’année dernière, un responsable du Conseil universitaire du MAK à Tuβiret nous explique que cette décision a été prise lors de la réunion du Conseil régional du MAK le 9 janvier dernier. Cette décision a été rendue publique à travers son communiqué de presse, les militants et les sympathisants, ont remarqué la présence de plusieurs personnes, étrangères à la ville, qui sillonnaient, dans l’objectif d’accomplir des actes malveillants.

Notre interlocuteur nous affirme, que c’est dans le but de préserver la sécurité des personnes, qu’il a été décidé, à l’unanimité, d’organiser, cette année des activités autour de l’autonomie de la Kabylie, dans l’enceinte de l’université, afin d’empêcher, toutes tentatives de manipulation ou provocation.

Une minute de silence, à la mémoire des victimes de la liberté et de la démocratie en Kabylie, a été observée. Des militants du MAK se sont succédé ensuite à la tribune, pour expliquer à l’assistance, l’importance de marquer la présence des Kabyles, à l’université et, notamment, dans le jour de l’An « YENNAYER ».

Les derniers événements survenus en Kabylie et en Algérie ont constitué l’essentiel du discours prononcé lors du rassemblement. Selon l’un des intervenants, la plus haute priorité de la Kabylie est bien la mise en œuvre du projet de l’autonomie régionale, tout en restant solidaire avec les mouvements de protestations citoyennes qui se déroulent dans le reste de l’Algérie.

En dénonçant le verrouillage administratif imposé aux activités culturelles, intellectuelles et politiques aux étudiants, le Conseil universitaire du MAK met en garde la nouvelle administration, fraîchement installée.

Cette manifestation, a été l’occasion d’appeler à l’union des étudiants kabyles de l’université de Tuβiret, afin qu’ils puissent se structurer et s’organiser autour du Conseil universitaire du MAK.

Une marche restreinte, a suivie le rassemblement, à l’intérieur de l’université, les mots d’ordres de la marche, étaient, comme annoncer auparavant, l’autonomie de la Kabylie, une université meilleure pédagogiquement. Un appel a été lancé, dans la fin, pour exiger l’amélioration de la situation sécuritaire.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici