Un sujet d’examen du BAC incite au racisme contre les peuples amazighs

6
Sujet du bac, langue arabe, juin 2019
Sujet du bac, langue arabe, juin 2019

ALGERIE (TAMURT) – Le clan de Gaïd Salah est une organisation purement raciste voir terroriste. Le racisme contre les peuples amazighs en général et kabyle en particulier, prend de l’ampleur. Un sujet d’examen du baccalauréat de la langue arabe destiné aux candidat de la série mathématique est consacré entièrement  » aux algériens qui sont exclusivement arabes ».

Le texte souligne que « ceux qui essayent de donner une autre dimension que la langue arabe au peuple algérien sont des traîtres ». L’auteur de ce texte insiste qu’en dehors de la langue arabe, aucune autre langue n’a été utilisée par les Algériens depuis la nuit des temps. Soumettre aux Algériens un tel texte qui attise le racisme et la haine envers eux même, est le pire des actes raciste.

C’est un prémisse pour l’édification d’un Etat islamique, tel que rêvé par Boumédiène afin d’en finir avec tamazight en Algérie et dans toute l’Afrique du Nord. L’assassinat Kamel Eddine Fekhar, l’un des militants de la cause amazigh les plus actif, est un indice sur ce qui sera le prochain régime algérien qui vient de s’installer graduellement dans toutes les institutions.

Nadir S

Sujet du bac, langue arabe, juin 2019
Sujet du bac, langue arabe, juin 2019

6 COMMENTAIRES

  1. Gaid salah suit les traces de son maître à penser , Boumediène mais il n’en a ni l’énergie de la jeunesse ni la trempe . Jamais on ne pourra imposer cette langue d’esclaves aux hommes libres

  2. il y a rien de raciste dans ce sujet c’est juste une réalité qui relatés … faut arrêter de se victimiser

  3. Tout ce qui est écrit dans ce sujet est un mensonge éhonté. Il faut savoir que c’est la france qui a favorisé l’arabisation de l’Algérie en créant, ce qu’e a appelé le royaume ARABE, dans une perspective de le relier avec le Cham, Syrie/Liban/palestine actuels. C’ Napoléon 3 qui a créé les bureaux arabes pour changer les noms des amazigh en « Ben » et la toponymie des lieux en noms arabe. Le second objectif et le plus important pour les français était de remettre en cause l’autochtonie de Tamazgha, en faisant disparaître le caractère amazigh de l’algérie, ce qui évidemment justifie la colonisation, dans la mesure où l’arabe est lui même un colon sur cette terre. En dernier, ceux qui ont conçu ce sujet, ne se rendent pas compte, aveuglés qu’ils sont, que ces mêmes griefs et plus encore, ont été utilisés par l’alg arabo-musulmane pour détruire la langue kabyle.

  4. Vous faites des analyses bizarre. dans ce texte ; il parle du temps de colonisation. Les français voulue exterminer la langue arabe et ainsi de suite
    Vous détourner tout pour faire l amalgame franchement pour ça vous êtes champion

  5. N´importe quoi en plus elle appelle cea, « le sujet du bac » un mauvais signal pour le futur étudiant, rien á espérer !!!

  6. Ni arabes ni arabisés ni arabisables. Les laches devraient me dire où étaient ils quand des intellectuels egyptiens sur les plateaux TV disaient haut et fort que les algériens n’avaient rien d’arabes.
    bouteflika, benbella étaient vivants Madani aussi, personne n’avait défendu leur arabité. C’était en 2010 suite à un match et le massacre des supporters kharabes d’algeristan.
    C’est mon dernier passeport algérien. Une pourriture de régime mourant mais toujours solidement liéau maitre du Caire comme le firent boumediene et benbella. Ces moins que rien croient nous déterminer.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici