Un universitaire japonais édite un dictionnaire tamazight-japonais

4

JAPAN (Tamurt) – Un professeur universitaire et chercheur en sciences des langues à l’université de Tokyo, au nom de Tadayoshi Tichi Hya,  est sur le point de publier au Japon un dictionnaire tamazight-japonais. Le Japonais a consacré dix ans de recherche avec un groupe de ses étudiants pour réaliser ce travail, premier en son genre.

Enseignant de la langue espagnole, le professeur japonais a été subjugué de constater que les Nord-Africains ne sont pas des Arabes et ils parlent l’une des plus ancienne langue qu’a connu l’humanité. Pendant dix ans de travail dur et de minutieuses recherches, le professeur  Tadayoshi Tichi Hya a enfin réussi à mettre au monde un dictionnaire pour deux langue parlées dans deux continents séparés par une grande distance. Le travail de ce chercheur linguistique sera proposé aux universitaires japonais.

En 2013, pour rappel, un autre enseignant universitaire Japonais avait traduit le roman de l’écrivain kabyle, Mouloud Feraoun, « le fils de pauvre » , en langue japonaise. Le livre a été vendu à des milliers d’exemplaires.  Donc, au moment ou des linguistes des pays les plus développés au monde réalisent des recherches scientifiques et approfondies sur la langue tamazight, une bonne partie des Algérien renie même leur origine amazigh et refusent de l’apprendre.

Ravah Amokrane