Une cellule islamiste démantelée à Bamako

0

Les forces de sécurité maliennes ont arrêté une dizaine de personnes soupçonnées de préparer un attentat dans la capitale, Bamako, pour le compte du Mouvement de l’unicité et de djihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a-t-on appris lundi auprès de la sécurité.

Ce coup de filet est le premier signe que les islamistes, repoussés en début d’année par les forces françaises et africaines, ont activé des cellules dans Bamako, indiquent des responsables maliens. Selon un officier de haut rang, le groupe était composé d’une quinzaine de personnes qui ont suivi un entraînement à Gao, la grande ville du nord. Au moins huit d’entre elles ont été arrêtées à Bamako, bien plus au sud.

«Ce groupe a été démantelé début mars, mais en raison du caractère très sensible de ce dossier, nous l’avons caché», a dit cet officier ayant requis l’anonymat. Tous les membres de cette cellule djihadiste sont des Maliens. Ils vivaient dans le quartier de Banankabougou, près d’une mosquée.