Une épicerie musulmane impose la séparation entre les hommes et les femmes

9

BORDEAUX (Tamurt) – Si vous êtes un homme et que vous voulez faire vos courses dans le quartier de St Michel à bordeaux en fin de semaine, mieux vaut éviter l’épicerie de JEAN Batiste Michelon car vous ne pourrez pas y rentrer, il faut envoyer une femme les faire pour vous.

Un couple de Français convertis à l’islam vient d’ouvrir une épicerie dans le quartier Saint Michel de Bordeaux. Rien de spécial jusque là. Excepté que, le gérant de ce magasin Mr JEAN batiste Michelon indique à ses clients de sexe masculin, dans un message collé à l’entrée de son épicerie, qu’ils ne peuvent faire leurs courses qu’en début de semaine, et que le week-end est exclusivement réservé aux femmes.

Il explique cette décision par sa volonté de ne pas froisser les clients qui fréquentent son magasin, majoritairement musulmans, qui ne veulent pas que leurs épouses se retrouvent seules en présence d’hommes.

Au moment où les habitants du quartier sont sous le choc, à l’image du maire de Bordeaux, Alain Juppé qui s’est exprimé en début d’après midi et a « condamné fermement un comportement en totale contradiction avec les règles républicaines d’égalité et de mixité ». Selon lui, cela va à l’encontre de la loi sur la discrimination. L’ouverture d’un établissement à des jours différents pour les hommes et les femmes est passible de sanctions pénales. Le directeur de l’association « Boulevard des Potes », Mr Ahmed Serraj semble minimiser la portée grave de cette initiative en déclarant :« Ce qui est regrettable, c’est qu’on mette l’accent sur une activité commerciale qui pose un problème de droit mais que l’on ne relaye pas ce qui marche« ,

Affaire à suivre….

 

Massi N