Une jeune femme se jette dans un puits à Tigzirt

12

SOCIÉTÉ (Tamurt) – La série de suicides continue à endeuiller les familles en Kabylie. Même les personnes âgées n’échappent pas à ce phénomène. Une femme âgée de plus de 60 ans s’est donnée la mort, hier, dans la région de Tigzirt, au nord de Tizi-Ouzou.

La victime, habitante du village Issenadjan, s’est suicidée, selon une source hospitalière, d’une manière dramatique. La femme s’est jetée dans un profond puits, non loin du domicile familial.

Elle a été retrouvée sans vie au fond du puits. La femme a plusieurs commotions à différents endroits du corps. Les raisons de cet acte de désespoir ne sont pas connues pour le moment d’autant que la victime ne souffre pas de troubles mentaux et jouit de toutes ses facultés mentales.

Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce drame. Cet énième suicide vient de confirmer le marasme profond qui touche de plein fouet la société Kabyle. Un marasme ravageur qui n’épargne ni les jeunes, ni les enfants et même les personnes âgées. Chaque semaine deux ou trois suicides sont signalés à Tizi-Ouzou. Les tentatives de suicide sont aussi nombreuses mais elles sont peu signalées dans la presse.

R.Moussaoui