Une note de la PAF française crée la panique en Algérie

1

ALGER (Tamurt) Une note d’information émise avant-hier par un agent de la PAF française, qui travaille à l’aéroport d’Orly, à Paris, a créé la panique dans toute l’Algérie. La note en question, stipule que les voyageurs algériens, détenteurs d’un passeport ordinaire (ancien modèle), ne peuvent plus voyager vers la France avec ce document de voyage à partir du 24 aout prochain.

Cette mesure touche également les algériens détenteurs d’une carte de séjour française. La note a été transmise aux deux compagnies aériennes qui desservent l’Algérie, Aigle Azur et Air Algérie, qui ont à leur tour ventilé l’information auprès des agences de voyage algériennes, qui l’ont affiché sur leurs comptoirs. Aussitôt affichée, l’information a suscité un tôlé général en Algérie, comme au France, au milieu de la communauté algérienne vivant dans ce pays.

Sur les réseaux sociaux, les algériens se déchainent comme si que partir en France, était devenu une nécessité vitale pour tout le peuple algérien. La note émise par un simple agent de la PAF française a fait réagir tous les algériens, il ne manquait que les réactions officielles. Ce qui ne risque pas d’arriver, sachant que tous les responsables algériens possèdent des biens immobiliers en France, acquis de manière douteuse. La note en question a été annulée hier.

Pour rappel, des millions d’algériens ont fui la misère et la dictature instaurée par le régime algérien depuis l’indépendance du pays en 1962. Malgré les richesses naturelles dont se jouit le sol et sous-sol algérien, des millions de jeunes algériens continuent à fuir le pays, même sur les barques de fortune pour aller en Europe.

Aylane A

paf