Une série d’action est prévue pour ce mois de juin – Le MAK reste mobilisé et actif sur le terrain

2

Ce mois de juin est très riche en activités politiques et commémoratives pour les militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, le MAK. Une série d’actions est prévue pour marquer des dates phares qui ont marqué ce pays. Des dates qui sont inscrites en lettres d’or par le peuple Kabyle en quête de sa libération.

La première action de terrain est prévue pour le 14 juin, commémoration de la journée de la Nation Kabyle. Un rassemblement sera organisé vers 11 heures devant la salle de cinéma de la ville d’Akvou, une région réputée comme bastion des luttes démocratiques.

Pour le 19 juin, le MAK prévoit l’installation officielle de la coordination de la région Kherrata, à l’Est de Bagyet.

Deux jours après, soit le 21 juin, le MAK va commémorer une date douloureuse qui a marqué le combat kabyle. Il s’agit, comme tout le monde le sait, de l’anniversaire de l’assassinat d’Ameziane Mehenni par le DRS le 19 juin 2004 à Paris. Le peuple Kabyle n’oublie jamais les martyrs de la démocratie, victimes des mains assassines des membres du clan raciste d’Oujda et des services secrets algériens.

Une autre session de vote pour l’élection du drapeau kabyle sera organisée le même jour, le 21 juin, à Maraghna, commune Iloula, et dédiée à la mémoire du martyr: Ameziane Mehenni.

Pour le 25 juin, le MAK se recueillera encore sur la tombe de Matoub Lounès au village Tawrirt Moussa Wamar, à Ath Douala. L’entière vérité sur son assassinat sera aussi réitérée. Le MAK, à l’image de tous les Kabyles, a décidé de ne jamais baisser les bras jusqu’à l’éclatement de la vérité sur ce crime politique signé par des mains du DRS.

Les activités du MAK ne s’arrêtent pas là pour ce mois de juin. Le 27, la délégation de ce mouvement qui a touché toutes les localités de la Kabylie organisera l’élection du drapeau kabyle a Takervuzt, qui est le plus grand village kabyle, dans la région de Tuβiret.

Le MAK, à travers la multiplication des actions de rue a démontré qu’il est la première force politique en Kabylie. Après un mois d’Avril marqué par une mobilisation générale en Kabylie pour l’autodétermination de ce pays ballotté entre les mains des arabo-islamistes depuis 1962, le MAK a décidé de continuer sur ce sillage pour atteindre son objectif et démonter que le peuple Kabyle a un représentant qui défendra ses intérêts mais surtout sa dignité !

Saïd F.