Une stèle à l’effigie de Mohamed Uharun à Akbou

0
Mohamed Uharun
Mohamed Uharun

AKBOU (Tamurt) – À l’occasion du 22e anniversaire du décès du grand militant de la cause amazighe, Mohamed Uharun dit Massine, une stèle à son effigie  a été inaugurée, ce mardi 22 Mai, à Akbou, en face de l’hôpital Akloul Ali.

Une statue de presque 3 mètres de haut représentant le défunt est posée sur un piédestal sur lequel sont retracés, en tamazight, la vie et le parcours militant de celui qui a été l’un des plus fidèles défenseurs de Tamazight, langue et culture. Bien entendu, pour la circonstance, une pléiade d’officiels dont des députés et autres élus locaux, ainsi que des amis du défunt, ont marqué leur présence à cette cérémonie commémorative à laquelle ont pris part, également, des dizaines de citoyens de la région.

Ses compagnons et quelques personnalités publiques, telle que Nadia Matoub, ont pris la parole pour rendre un hommage particulier à ce dernier, lui qui a été emprisonné à plusieurs reprises par le pouvoir d’Alger. Outre cette stèle qui a été inaugurée, il y a eu, au préalable, la pose d’une gerbe de fleurs sur sa tombe au cimetière natal du village de Tifrit.

Il est programmé pour cette commémoration, l’organisation d’uen conférence et d’un gala musical auquel prendront part des ténors de la chanson kabyle à l’instar d’Ali Ideflawen et Loualia Boussad.

Amaynut