Une trentaine de manifestants : Encore un échec de la CADC à mobiliser les Kabyles

15

KABYLIE (Tamurt) – En effet, les délégués du Mouvement « citoyen » ou du moins ce que mentionne l’appellation, une trentaine environ, se sont rassemblés ce matin au niveau du boulevard Houari Boumediène dans l’espoir d’organiser un sit-in de « protestation » contre le non-respect des engagements de l’État suite aux discussions menées avec la délégation des 24. Avant que les forces de l’ordre ne se décident à les disperser, les manifestants ont d’abord essuyé les railleries des citoyens.

En effet, assis par terre, certains délégués poussaient timidement des cris « pouvoir assassin! », des voix parmi la petite foule de badauds leur répondaient « Fakou! » Un autre citoyen chuchota à son camarade : « Quoi? La caisse est vide? » L’homme voulait dire que les manifestants voulaient revenir sur scène pour demander encore de l’argent à leurs corrupteurs. Une femme qui descendait d’un fourgon de transport de voyageurs lança après avoir su l’identité des manifestants : « Encore l’enfantillage de ces gens-là? À croire que nous n’en avons pas assez ».

Les policiers en civils qui étaient parmi les badauds ont bien pris en considération les avis des gens. Et sans doute suite à leur rapport que les forces de l’ordre ont décidé de disperser les manifestants.

Quatre ou cinq bombes lacrymogènes et quelques coups de matraque ont suffi à faire courir dans tous les sens le groupuscule de manifestants. Certains parmi ceux-ci ont rejoint l’avenue Abane Ramdane, fortement fréquentée, dans l’espoir de faire réagir les passants. Hélas, même la circulation n’a pas été perturbée.

Suite à cela, les choses ont repris leur cours normal. L’événement n’a même fait l’objet de commentaires. Autrement dit, c’est un nouvel échec de la CADC à mobiliser les Kabyles.

S.T