Université de Tizi Ouzou : les étudiants en grève

0
Université tizi ouzou
Université tizi ouzou

KABYLIE (Tamurt) – C’est de nouveau la grogne à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou où l’on ne finit pas d’enregistrer des grèves et des rassemblements de protestation depuis plusieurs années à cause des conditions de scolarité et d’hébergement des étudiants qui y prévalent. Cette fois, c’est le campus de Tamda qui vient de vivre des perturbations.

En effet, la faculté des sciences humaines et sociales est actuellement paralysée, a-t-on appris. En plus d’un arrêt de cours, les étudiants protestataires ont procédé, cette semaine, à la fermeture de leurs blocs administratifs. Cette nouvelle vague de colère intervient au lendemain du rejet de la plate-forme de revendications déposées par les concernés au niveau au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Une liste de problèmes que vivent au quotidien les étudiants en question a été transmises à la tutelle mais cette dernière n’a pas jugé utile de réagir pour les régler, a-t-on appris auprès des concernés.

Parmi les revendications mises en avant par les étudiants, on peut citer celui de l’insuffisance du nombre de bus universitaires assurant la desserte vers les différentes résidences universitaires et autres campus. L’état de la route qui mène vers le campus de Tamda est catastrophique, est-il ajouté. D’autres problèmes pédagogiques sont aussi déplorés comme celui des emplois de temps surchargés. Les étudiants protestataires ont décidé de poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications, a-t-on enfin appris.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici