URK: « Lounès, la République kabyle verra le jour »

1
URK à Tala Bouânane
URK à Tala Bouânane

TAOURIRT MOUSSA (Tamurt) – A l’instar de tous les mouvements et associations kabyles de part le monde, l’URK vient de rendre hommage à Lounès Matoub à sa manière. Les militants de l’Union pour la République Kabyle ont  préféré se rendre sur le lieu où Lounès a rendu son dernier soupire un certain maudit 25 juin 1998 à Tala Bouânane. Très nombreux, ils se sont tous, recueillis à l’endroit où le symbole de la Kabylie moderne et libre est assassiné par une force officiellement occulte mais que tout le monde sait que l’ordre d’abattre Lounès à été signé dans les bureaux des services de renseignements algériens.

Lewnis Chemli de l’URK et deux autres militants indépendantistes, en route à Tawrirt Musa, ont été arrêtés par la police algérienne, tôt ce matin, à Michelet. A l’heure actuelle, Lewnis Chemli est toujours détenu alors que les deux autres militants sont libérés. Il faut noter la difficulté à contourner les multiples barrages dressés par la police pour empêcher les militants kabyles de se déplacer vers Taourirt Moussa d’autant plus que les militants de l’URK sont devenus la nouvelle cible de la police coloniale algérienne. Elle tente par tous les moyens d’empêcher le jeune mouvement indépendantiste d’activer et d’exprimer ses idées et sa vision pacifistes pour la libération de la Kabylie.

Sur les lieux de l’assassinat d’où Lounès est propulsé vers les étoiles les plus scintillantes, les militants de l’URK ont déposé une gerbe de fleur avant de se  regroupés dans une insondable communion avec l’esprit du rebelle. La parole est incapable de reproduire la dimension de la  douleur ressentie par les militants kabyles dans ces moments d’échanges spirituels et de communion.

Au domicile de Lounès, une foule compacte s’est ammassée jusqu’aux alentours. En plus des militants kabyles, toutes tendances confondus, on pouvait apercevoir des artistes dont Lounis Ait Menguellet et des officielles dont Hocine Haroune, sénateur FFS,  la directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, Goumeziane et le secretaire generale de la wilaya de Tizi Ouzou, etc.

Lounès nous a quitté, il y a de cela 20 ans. Son message échappera à jamais aux criminels qui lui rendent aujourd’hui hommage. L’URK est décidé à concrétiser la République kabyle dont Lounes a rêvé. De ce but, l’URK a juré de ne jamais dévier. L’heure est au travail sérieux et sincère. Talwit a Lwenas. Paix à ton âme. Tu nous a quitté, il y a de cela 20 ans. Plus qu’hier, tes idées sont à jamais vivantes.

Rachid pour Tamurt